Agenda cliquez ici
Spectacles en vente


Enjazzement libre Suggérer par mail
enjazzement_libre.jpgLe nouveau chantier collectif de la Cie Lubat de Jazzcogne
" Enjazzement libre " l'ADN jazzconcubin intergénérationnel
Des artistes œuvriers musiciens uzestiens... chercheurs d'art à l'air libre
Entre mots, cris, polyrythmies et musiques à vivre.
L'impertinence vitale vibrante à la recherche du contre-temps perdu.
"L'avenir est quelque chose qui se surmonte, on ne subit pas l'avenir, on le fait" (Bernanos)
 
Cabaret Jazzcogne Suggérer par mail
cabaret_jazzcogne.jpgBernard Lubat solo
Cabaret Jazzcogne

Mots et musiques à vivre
chansons à suivre... libre
Lubat s'amuse à la liberté
(qui comme chacun sait, n'est pas inné...elle s'apprend)
il se joue des mots et des sons et des chansons
il se joue de lui et des spectateurs
il s'improvise
humour humeur humanité humidité
on s'y rit, s'y réfléchit, s'y applaudit
on s'y demande, on s'y étonne, on s'y déconne...
on s'y ouvre, on s'y découvre.
La performance dure 1h10.
 
L'Amusicien d'Uz Suggérer par mail
fb_img_1511881775312.jpgBernard Lubat soli solo saga... joue

« l’Amusicien d’Uz » one jazz man show 

Entre Pierre Deprosge et Thélonius Monk  le jazzconcubin d’Uzeste se moque radicalmement de lui et des autres. Musiques désintégrisées, chansons enjazzées, textes entchachés, bruitalitées empacsées. Humour humeur humanité humidité. Piano surbooké, batterie en danger, accordéon désintoxiqué, chant désentubé, percussions indexées, vocal scatrap fugué, robots objets jouets enfantasmés. Indisciple-inné, avantgardiste attardé, citoyen d’art et d’essai, ce jazzcon de Lubat n’est pas croyable... sauvagement tendre, insoliste... il faut le voir pour en douter !

 

Fréquence Sud.fr 29 mars 2013
  
 
Ouest-France 3 juin 2011  La Dépêche 12 oct.2011

 Sud-Ouest 5 nov. 2011
  revue de presse 4 décembre 2010 à Marciac

 Sud-ouest 12 décembre 2009 L'Humanité octobre 2006

 Le Figaro mai 2005  Le Monde juin 2005

 

 

Bernard Lubat Solo from elo+uto on Vimeo.