Agenda cliquez ici

Louis Lubat






Louis Lubat Suggérer par mail

Je suis né et j’ai vécu ma plus tendre enfance dans l’environnement transartistique de la « Compagnie Lubat » et d’Uzeste Musical, ce qui m'a confronté à cette problématique.

Aujourd’hui j’ai seize ans. Lycéen, citoyen, musicien, par quel bout s’y prendre ? J’ai  décidé de tout vivre à la fois,  puisqu' il n’y a pas de temps à perdre.

 Lycéen, c’est se lever le matin (6 :30 et c’est pas gagné) tram, bus, vélo,à pieds , essayer d’arriver à temps, suivre une journée de cours en général intéressante. Mes préférences : la  littérature(Balzac,Maupassant,Kafka) les Lumières, l’histoire, la géographie, le ping-pong, les copains, les amis, les discussions, les engueulades, l’option musique (cinq heures par semaine), le dialogue musicien du mardi seize heures avec mon père, et ce que j’aime  le moins : les maths, l’anglais et la course à pieds.

Fin de journée, je retourne dans mon cosmopolite de quartier apprenti citoyen locataire, seul mais pas solitaire. J’apprends à vivre le quotidien du Marché des Capucins (quartier encore populaire de Bordeaux centre), à vivre au contact de tous les horizons de toutes les cultures, de toutes les classes sociales.

Le week-end et les vacances,je retourne à Uzeste-village(Sud Gironde) retrouver le chantier « l’Estaminet d’Uzeste Musical », où des jeunes apprentis musiciens d’ici comme moi et d’ailleurs apprennent à jouer de leurs instruments, à interpréter, improviser, chanter,  jouter, y découvrent l’histoire du jazz,  jouent du jazz,  déglinguent le jazz et autres appellations contrôlées.

De là, est né le désir de constituer un groupe entre jeunes artistes musiciens, autonomes et responsables, dont je fais partie : « Los Gojats »(les jeunots en langue d’oc gasconne)jouant une musique qu’ils veulent libre swinguante, freebop, funky, bluesy, scatrap, biguine,

sauvagement jazzcogne. 

Uzeste musical c’est surtout « la Compagnie Lubat » dont j’ai la chance de faire partie, en tant que jeune artiste, ce qui me permet d’acquérir une expérience hors du commun pour mon âge, me permettant de jouer  avec quelques un des plus grands musiciens de jazz actuel.

 Les concerts et  spectacles donnés par La Compagnie Lubat, et les nouvelles propositions  qui s’offrent à l’ensemble « Los Gojats », me permettent de pouvoir espérer un avenir artistique professionnel, ce qui devient de plus en plus rare pour les jeunes de ma génération.

A l’heure actuelle, j’ai besoin de mon quotidien lycéen/citoyen pour supporter ma condition d’apprenti artiste musicien. Mais sans le musicien, impossible de se lever le matin pour aller remplir les obligations du lycéen.

 

 

 
< Précédent   Suivant >